Version imprimable

Current Size: 100%

Le Clocher

 

Le clocher de l’église Notre-Dame des Marais à Marans est un monument atypique à ne pas rater. Datant de 1988, il est résolument moderne en mêlant des matériaux tels que la pierre, le verre et le métal.

L’église a une histoire particulière qui remonte au milieu du XIXème siècle. À cette époque, l’église de Marans est celle de Saint-Étienne, située au sud de la ville, au centre du cimetière. De style romane, construite au XIIème par des moines de l’abbaye de Maillezais, fragilisée par les conflits franco-anglais, elle menace de s’effondrer dès le milieu du XIXème siècle. En fait, son éloignement du bourg lui sera constamment reproché et finira par la condamner. En 1845, la fabrique projette déjà une construction plus centrale. Mais ce projet est extrêmement coûteux et se heurte au manque de moyens. La solution est venue de M. Jean-Baptiste Dinot, notaire honoraire et maire de la commune de 1852 à 1857, qui lègue à sa mort (1864) et après celle de sa femme (1868), une partie de sa fortune à Marans. Ce legs permet à la fabrique de lancer le projet mais il ne fait pas l’unanimité. De longs débats et des contentieux s’ensuivent. Après destruction de la chapelle du couvent des Capucins pour faire place à la nouvelle église, les travaux commencent en 1900. L’architecte retenu est Alcide Boutaut qui vient d’achever Saint-Étienne de Niort et Notre-Dame de La-Roche-sur-Yon. Il choisit un style néo-gothique avec une nef unique de trois travées, celle-ci prolongée par une abside à pans coupés. Les voûtes sont constituées de croisées d’ogives à huit nervures. Mais l’argent manque et l’église Notre-Dame des marais sera consacrée et inaugurée en 1902 sans que le clocher ait été construit.

Finalement, c’est un citoyen marandais, M. Barthélémy Fabbro, qui permettra la construction d’un clocher en 1988 grâce à un don. Il déplorait de voir l'église dans laquelle il avait fait sa première communion, demeurer sans clocher. À 93 ans, il décida d'offrir ce nouvel édifice à la ville et choisit le style. Une entreprise de la commune spécialisée dans la construction de mâts réalisa le nouveau clocher, rendant ainsi hommage au savoir-faire marandais.