Version imprimable

Current Size: 100%

La halle aux poissons

 

La halle ou « cohue de Marans » est citée dès 1289. Le marquis d’Aligre, personnage notable de la commune, la fit reconstruire en 1822 et en fit une halle aux grains.

La ville de Marans la rachète en 1846, l’intégrant ainsi au patrimoine architectural communal. Elle abrite alors les bouchers et les charcutiers. Au début du XXe siècle, on y trouve aussi le commerce des « vêtements, étoffes, rouennerie, lingerie, modes, mercerie, coutellerie, quincaillerie fine, bimbeloterie, chaussures fines, parapluie», d’après le règlement des marchés de l’époque.

C’est à l’Est de la halle, en plein air que se tenait le marché destiné aux poissons. Pour des raisons d’hygiène, en juin 1908, le Conseil municipal demande à la commission des voies et bâtiments de se pencher sur les travaux à effectuer "aux halles", appellation de l’époque, pour y abriter la poissonnerie. Au printemps 1909, cette même commission préconise que le sol soit cimenté et que des tables, d’un lavage facile, soient installées. Pour y apporter de la lumière et permettre une meilleure aération, un lanterneau sur le point culminant de la toiture dans toute sa longueur sera construit. Aménagé en 1910 en « halle aux poissons », réhabilité en 2000, cet édifice est aujourd’hui un espace d’activités culturelles et commerciales.

Vous pouvez louer cet espace pour l’organisation de manifestations correspondant à ces activités.

Pour plus d’informations, consultez la rubrique "Les salles municipales"